Rappel

Il ne faut pas laisser ses cryptos dans une bourse
– parce qu’elle peut être volée,
– parce qu’elle (par exemple Kucoin) vend plus de cryptos qu’elle n’en a. Alors, si on laisse ses cryptos achetées dans la bourse, on recevra les cryptos vendues fictivement. Ensuite, on ne pourra évidemment pas les enlever, la bourse affichera le message « porte-monnaie en maintenance » à chaque tentative de retrait.
– parce que si son capital est élevé, la bourse (par exemple binance) fera des manières lorsqu’on tentera d’enlever son bien. Elle demandera toujours plus de pièces justificatives et n’autorisera en fin de compte qu’un retrait d’une partie du capital.

TBILL remonte

Son chef de Guard explique.

TBILL a plongé

On perd de manière impermanente par mise à disposition de liquidités à la crypto TBILL, alors qu’un grand rendement était promi. La raison est que des baleines utiliseraient des JNF multiplicateurs ×4.
De Guard, le dirigeant de Gpool, qui émet la crypto TBILL, signale qu’il ne faut pas s’inquiéter (de toutes les façons, de par sa position, on ne pouvait pas s’attendre à ce qu’il dise le contraire). Leur algorithme n’aurait donc pas été parfaitement programmé.
Certains cessent de mettre à disposition leurs liquidités, d’autres font confiance en l’avenir.
Constatation de TeddyB

PS : Le narrateur n’a aucun conseil. Il conserve, parce que soit ils arrivent à régler le problème, soit ils n’y arrivent pas et c’est alors très mauvais pour cette crypto. Il y a cependant le risque qu’ils n’arrive qu’à moitié à régler le problème…

Nouveau menu

En haut à gauche, un rectangle se déroulant sous le pointeur de la souris indique ce qu’on peut staker ou placer et comment.

Comment staker ses ADA et ses GZIL

Pour ADA, par exemple simplement dans un Atomic Wallet, ou de manière compliquée en commençant par cliquer .

Le stakage de GZIL se fait par Pillar et se compose de trois opérations principales

  1. Jetons de verrouillage
  2. Délégation des jetons (facultatif)
  3. Demander le déverrouillage des jetons
  4. Déverrouillez les jetons

Jetons de verrouillage

Une fois que vous avez des GZIL dans votre compte, vous pouvez les staker pour gagner des intérêts. Les GZIL stakés permettent également de participer à la gouvernance.

Cliquez sur Verrouillez les jetons la fenêtre ci-dessous doivent s’ouvrir.

  1. Saisissez le montant que vous souhaitez staker dans le contrat.
  2. Cliquez sur Approuvez les jetons GZILvous devrez peut-être actualiser la page une fois cette transaction confirmée.
  3. Cliquez sur Verrouillez les jetons GZIL pour verrouiller vos jetons

Délégation des jetons (facultatif)

Par défaut, le verrouillage des jetons dans le contrat de stakage vous donne des votes pour créer et voter sur les propositions de gouvernance (sans transférer vos jetons). Pour déléguer à n’importe quel utilisateur, cliquez sur délégué et entrez l’adresse à déléguer comme indiqué ci-dessous.

Vous pouvez toujours changer le délégué en n’importe en changeant l’adresse (y compris par elle-même). Les 10 meilleures adresses auxquelles le plus de gZil a été délégué sont affichées à côté à gauche de la page.

Placement de la demande de déverrouillage

vous pouvez placer la demande de déverrouillage en cliquant sur Demander un déverrouillage. Une fois placé avec succès, vous pouvez retirer les jetons immédiatement après avoir cliqué sur Déverrouiller. On peut toujours annuler la demande existante.

Travailler en dormant

On ne peut gagner des pépettes la nuit qu’en plaçant avec intérêt. D’une part, on peut staker (par exemple verasity à 18,25 % dans un verawallet) et, d’autre part on peut prêter. Qui prête ? Le narrateur ? Jamais, le risque de non-remboursement est trop grand. Ça tombe bien, des firmes s’occupent de cela et rémunèrent le capital confié qu’elles peuvent ainsi prêter. Voir liste ci-dessous.
Inversement, on peut emprunter pour investir dans un bon projet. De très nombreux milliardaires le sont devenus en utilisant ce genre de plateforme.
(Par ailleurs, il y a des firmes qui font un mélange de stakage, prêt, mise à disposition de liquidités comme par exemple midas proposant des placements par exemple de Link à 10 %, ou de DAI, d’USDT, d’USDC et de BUSD à 22 %, ou plus en long terme).

Nexo.io
rémunère telle une caisse d’épargne, mais avec des rendements jusqu’à 12 %.

FTX
est une application rémunèrant jusqu’à 8 % presque toutes les cryptos et la monnaie fiduciaire. Elle permet aussi d’emprunter. On connait précisément l’ensemble de ses avoirs grâce à Blockfolio qu’elle a acheté.

Aave.com
Un concurrent entièrement décentralisé de NEXO, car tous deux proposent une fonction « d’emprunt instantané ». Aave est une plateforme de prêt décentralisée qui connaît un grand succès, avec un excellent choix pour l’utilisateur.

CoinLoan.io
Une très bonne plateforme pour emprunter, prêter, échanger et investir des monnaies numériques avec un rendement entre 7 et 12 %. La plateforme dispose de mesures de sécuritér étendues pour que les fonds des clients soient toujours bien conservés. Les portefeuilles multi-signatures et la conservation répartie des clés privées contribuent également à un niveau de sécurité important.

Torque.loans
Ce prestataire de services de prêt n’a pas un grand choix de crypto-monnaies, mais il promet à ses utilisateurs de rester toujours transparent en ce qui concerne les frais : Tout est défini à l’avance. Par ailleurs, il n’y a pas non-plus de contrôles d’identité, ce qui préserve l’anonymat des utilisateurs. Tout ceci a un coût : les rendements sont d’environ 5 %.

NUO.network
Une plate-forme très sûre qui met en relation les emprunteurs et les prêteurs. NUO est un autre projet DeFi qui fonctionne sur le protocole Ethereum. Il offre de très bons rendements, un bon niveau de sécurité et est presque sûr, de sorte que les risques sont relativement faibles.

À mi-chemin de la réduction de moitié

Depuis jeudi 5 mai 2022, le bloc numéro 735 000 a été extrait à environ 10h00 GMT. Les périodes de division en deux (halving) sont séparées par 210 000 blocs qui, étant donné qu’un bloc est extrait toutes les 10 minutes environ, se produisent tous les quatre ans.

Le bloc du 6 mai était 105 000ème depuis la dernière division en deux le 11 mai 2020. Il y aura ensuite 105 000 blocs supplémentaires jusqu’à la prochaine division en deux, qui devrait avoir lieu le 15 avril 2024. Nous sommes à mi-chemin entre la dernière division en deux de mai 2020 et la prochaine.

Depuis cette date, 19 031 250 des 21 millions de bitcoins qui existeront auront été extraits. Cela représente 90,6 % du total.

Source : ByteTree

Les périodes de division en deux sont appelées des époques. Au début de l’époque 5, 93,8 % des bitcoins auront été extraits et, en avril 2028 (est.), 96,9 %. L’histoire de l’offre limitée se déroule comme prévu.

En fin de compte, le taux de renouvellement de l’offre de bitcoins n’est déjà que de 1,8 % par an, ce qui correspond à peu près à celui de l’or. À partir de l’époque 5, en 2024, ce taux tombe à 0,8 % et tend vers zéro à partir de là.

Le prix du bitcoin a eu tendance à suivre un cycle autour des nouvelles époques, car la baisse de l’offre voit un niveau constant de demande ayant un impact positif sur le prix.

LES CYCLES DE RÉDUCTION DE MOITIÉ SONT CLAIRS.

Source : Bloomberg

La hausse suite aux événements de réduction de moitié était d’environ 100x à l’époque 2, 30x à l’époque 3 et 7x à l’époque 4. L’augmentation du prix est toujours positive, mais elle est clairement en déclin à mesure que le bitcoin arrive à maturité. Il n’est pas réaliste de supposer qu’un actif valant environ 700 milliards de dollars puisse s’apprécier de la même manière que lorsqu’il était un petit poisson.

PERFORMANCE DU BTC PAR ÉPOQUE

Source : ByteTree

Le graphique place le prix du bitcoin à 100 dollars au début de chaque époque et indique le nombre de jours écoulés depuis la division par deux.

Le prix a augmenté considérablement à chaque fois, pour atteindre un pic dans les 12 à 17 mois suivant la division par deux. Ensuite, le prix a chuté, atteignant son niveau le plus bas en 2 ans et 5 mois lors de la dernière époque (3).

La première époque va maintenant être évoquée. Il n’y a pas eu de prix de référence pendant un certain temps, ce qui a laissé un certain niveau de rattrapage pendant que les premiers adoptants affluaient. Mais nous pouvons voir que lors des époques 1, 2 et 3, il y a eu un élan vers l’événement suivant de réduction de moitié.

Source : Bytree

L’époque 1 est une anomalie, car les choses ont commencé tard et le projet n’en était qu’à ses débuts. Pour cette raison, il y a plus à apprendre des époques 2 et 3. Pourtant, dans tous les cas, il y a eu une reprise très forte qui a fini par s’achever.

Avec la dernière réduction de moitié en mai 2020, nous sommes à deux ans de l’époque 4. L’histoire nous montre que le point le plus bas s’est produit dans les deux ans et cinq mois, au plus tard, avant le début de la reprise.

Sur cette base, les prochains mois présenteront un certain risque pour le prix du bitcoin, surtout lorsque les actifs à risque en général sont sous pression, comme c’est le cas aujourd’hui.

Par rapport aux cycles passés, ce qui me pousse à rester optimiste, c’est que le niveau sous-jacent de l’activité de la chaîne de bloc est bien plus élevée que les années précédentes. Cela explique à quel point le prix du bitcoin est susceptible de baisser, malgré l’impact négatif d’un choc économique à court terme.

On a mesuré le niveau d’activité de la blockchain du bitcoin, ce qui donne une idée précise de la « valeur intrinsèque » générée par le réseau. Une chaîne de bloc de valeur est occupée, tandis qu’une chaîne de bloc inactive est sans valeur. C’est une question d’effet de réseau. Observons les baisses en 2014, 2018 et 2022 pour comparer.

Fin 2013, le bitcoin s’est négocié avec une énorme prime par rapport à sa juste valeur. En 2014, le prix est retombé à l’équilibre autour de 200 $.

ÉPOQUE 2 : LA BAISSE DU BITCOIN DE 2014

Source : ByteTree

De nouveau en 2017, le marché haussier est allé trop loin. L’activité sur la chaîne s’est effondrée au deuxième trimestre 2018, et notre juste valeur est tombée à environ 3 000 dollars. Le prix a dûment suivi. Le hausse n’a repris que lorsque le trafic sur la chaîne de bloc a repris en 2019.

ÉPOQUE 3 : LA BAISSE DU BITCOIN DE 2018

Source : ByteTree

En 2022, nous ne semblons pas avoir un marché baissier, mais plutôt un marché « neutre », ce qui reflète la maturité du bitcoin en tant qu’actif institutionnel. Cette méthodologie place la juste valeur du bitcoin près des niveaux actuels. De plus, les niveaux d’activité sont beaucoup plus stables qu’ils ne l’ont jamais été dans les époques passées.

LE BITCOIN « NEUTRE » DE 2022

Source : ByteTree

Il est peu probable que le bitcoin s’effondre à l’époque 4, car le prix est à peu près conforme aux fondamentaux. Il y a toutes les chances que des facteurs externes, tels que des chocs macros, des guerres, des resserrements et une éventuelle crise de liquidité, exercent une pression à la baisse à court terme sur le prix, mais cela passera vite.

Aujourd’hui, le bitcoin est un actif de qualité institutionnelle qui est alimenté par l’effet de réseau. Il ne faut pas s’attendre à ce que Warren Buffett ou Charlie Munger comprennent que les réseaux ont de la valeur. Ces derniers sont les nouvelles marques avec un cas d’utilisation réel qui rassemble des millions de personnes dans le monde entier. Ils dépassent les frontières, les cultures, les religions et tout ce que vous pouvez imaginer.

Buffett et Munger devront toujours être respectés, lorsqu’ils émettent leurs points de vue sur les obligations et les actions, mais pas forcément lorsqu’il s’agit des cryptos.

Le bitcoin est à mi-chemin de la division par deux, et il se négocie à sa juste valeur. Jamais cet actif n’a semblé aussi crédible qu’aujourd’hui. Le mieux, c’est de savoir que la plupart des institutions financières détiendront des bitcoins à l’époque 6, mais peu le font aujourd’hui. Pariez donc à la hausse pour le long terme.



Charlie Morris
PDG de ByteTree

Phantasma a été piratée

https://phantasma.io/phantasma-has-been-attacked-and-is-still-standing-tall/

Son prix a chuté. Peut-être serait-ce le moment d’investir ?

Comment obtenir des TDROP ?

à Gate.io,

au porte-feuille internet de theta lié au site d’échange TFUEL-TDROP suivant
https://swap.thetatoken.org/swap

Changement de site et Prévisions d’ici fin 2022

lesbitcoins.info marche toujours, mais il est appelé à devenir cryptomo.info

Ci-visible et téléchargeable, les courbes de Bell des cryptos les plus prometteuses. C’est peut-être plus juste d’indiquer quelles valeurs peuvent être atteintes en probabilité plutôt que de donner une valeur, qui sera dépassée ou non, et jamais tout juste atteinte.

Quel disque dur, quel système d’exploitation, quel navigateur, quel moteur de recherche et quel comportement devrait avoir une personne versée dans les cryptos pour minimiser le risque de vol ?

Tous les cambriolés par porte achètent une super serrure après leur malheur et regrettent de ne pas l’avoir fait plus tôt. La situation est semblable pour les détenteurs de cryptos.
Différents moyens de se protéger des pirates sont montrés ci-dessous :

Disque dur :
Rien ne sert de se créer une partie (communément appelées « partition » . NDLR : «  partition » signifie normalement « action de diviser » ou « ensemble des parties » ), l’une réservée aux crypto-monnaies et l’autre aux affaires courantes, car les virus ne sont pas prisonniers desdites partitions.

Évidemment, emmagaziner dans un porte-feuille matiériel ou un porte-monnaie froid ( « cold wallet » ) comme une clé USB, un autre ordinateur ou un porte-monaie en papier est aussi une bonne chose.
Attention : Il ne faut pas s’imaginer qu’avoir l’équivalent d’un disque dur externe dans une clé USB correspond à avoir un porte-feuille matériel; car les clefs privées ne sont jamais exposées dans ce dernier.

Systèmes d’exploitation :
Une bonne barrière anti-virus est d’avoir son ordinateur, avec lequel on manie les cryptos, simulé dans son ordinateur. Cet ordinateur simulé, par exemple VirtualBox ou virtual machine auqel doit être adjoint un système d’exploitation devrait alors être réservé aux cryptos. Mieux : Il faudrait un système d’exploitation pour les portes-monnaies et un autre pour le(s) navigateur(s).
Si Virtualbox présente un écran trop petit, il faut y ajouter des pilotes (comme ici pour Windows et Linux) pour l’agrandir.
Ensuite, il y a en gros 4 types de systèmes d’exploitation : Windows, Mac OS, Linux et Linux protégé. L’examen de Windows et des proportions de virus ou autres programmes malfaisants montre que ce système est le moins approprié, devant Mac OS. La manière la plus facile d’améliorer ce système qui enregistre en permanence ce qu’on tape (et encore, ce n’est que la partie emergée de l’iceberg), est d’y appliquer remove crap qui y enlève la majeure partie des jumelles, microscopes et magnétophones cachés. La manière la plus sérieuse d’améliorer ce système est d’y appliquer ameliorated Win10. Malheureusement, il n’y aura alors plus de mise à jour et ce sera la porte ouverte au nouveaux virus.
Pour ceux qui souhaitent passer à linux mais qui sont nullement technichiens, linux Mint ou linux Fedora sont conseillés.
Installer Windows 10 (GPT) et linux Mint ensemble en mode UEFI
Installer Windows 10 (NTFS)  et linux Mint ensemble en mode UEFI
Installer Windows 10 (NTFS) et linux Manjaro ensemble en mode UEFI
Installer Windows 10 (NTFS) et Ubuntu ensemble en mode hérité (Legacy)
Installer linux en simulé dans Windows 10. Cette méthode incite plus à utiliser linux que partionner le disque dur pour ceux qui souhaitent découvrir linux.

Pour les autres se pose la question quel linux ? Classement des 100 linux les plus courants. Les 10 plus courants pour 2021 ont été :
– MX Linux,
– Manjaro, plus un complément pour le rendre plus sûr,
– Linux Mint, plus un complément pour le protéger,
– Ubuntu, plus un complément pour le rendre plus privé,
– Debian, plus un complément pour le protéger
– Elementary OS,
– Solus,
– Zorin OS,
– Fedora, protégé par nature, et
– Deepin.
Plus courant est le linux, le plus de monde on trouve dans les forums pour être aidé, le moins on attend une réponse à ses propres questions.

Des systèmes d’exploitation particulièrement protégés mais relativement peu utilisés et pouvant requérir des connaissances informatiques, sont :
– Alpine Linux (difficile à installer) : est léger, développé à partir de Xubuntu 18.04. Peut être installé dans une clé.
– Tails : ne peut enregistrer que s’il est installé dans une clef.
– Linux Kodachi : développée à partir de Debian 8.6 avec environnement XFCE, peut être installé dans une clé.
Parrot : Contrairement aux autres systèmes, il permet de choisir quoi avoir : protection, centaines d’outils pour attaques étiques (ce dont devrait se passer tout bitcoineur), à installer dans une clé ou non.
– Whonix (moyennement facile à installer) : peut être installé dans une clé.
– Qubes (difficile à installer) : satisfait les techniciens qui cherchent une sécurité maximale. Il nécessite un autre système d’exploitation par dessus.
* Comparaison entre Tails, Kodachi, Whonix et Qubes.
* « I use Qubes and a Whonix gateway literally everyday » Snowden

Apparemment, un bon système d’exploitation semblerait être cryptocurrencyos, un système qui inclue de nombreux porte-monnaies. C’est utile pour ne pas laisser ses cryptos dans des bourses ou des porte-monnaies de la toile dont on ne sait pas grand chose, et ne pas avoir à télécharger puis installer maints porte-monnaies chacun propre à une crypto à conserver. Mais il faut sauvegarder à chaque fois son porte-monnaie et le code source n’est pas visible. De plus, il n’a pas bonne presse.

Navigateurs :
On privilégie un navigateur « privé », qui n’enregistre pas l’historique, lequel peut être lu par un voleur potentiel qui apprendrait où on possède un compte.
Brave est très bien. Il contient en outre un porte-monnaie. Cependant, parfois, il ne marche pas avec Metamask.
Firefox, si on l’a modifié pour le rendre discret.
Tor fait passer vos données, cryptées trois fois, aléatoirement par le réseau onion, rendant ainsi votre communication inrepérable. Cela se paie par la lenteur du navigateur.
Osiris est un navigateur fait pour les cryptos
Opéra crypto est le navigateur Opéra pour les cryptos.
Chromium est Google Chrome sans Google.
Iridum est légèrement plus discret que Chromium.
* Comparaisons (1ère partie, 2ème partie) entre Brave, Opéra et Osiris, faite par Acent, le producteur d’Osiris.
Comparaison entre Brave et Opéra.

Liste des navigateurs à éviter pour le maniement des cryptos :
– Google Chrome : Absolument tout ce qui est tapé est enregistré pour optimiser la publicité à venir et est donc susceptiblie d’être lu pour mieux vous connaître.
– Microsoft Explorer et Edge : espionne comme Windows 10.
– Opéra : était un navigateur norvégien chouette, jusqu’à ce qu’il fut vendu aux Chinois en 2016, qui alors décidèrent de le rentabiliser en espionnant. Le VPN gratuit proposé est mauvais et les données sont collectées.
– Epic : Ils clament être open source, or c’est faux. De même, leur VPN est un mauvais. Ce navigateur ne serait pas dégougolisé.
– Safari : prend part au programme de surveillance PRISM ; a été pris la main dans le sac en train d’accumuler l’historique de chaque utilisateur, aussi lorsqu’ils sont en mode « privé ». Cependant, contrairement aux navigateurs des autres grandes firmes, celui-ci bloque les cookies tiers.
– Vivaldi : est comme Opéra.

Navigateurs pour téléphone portatif conseillés :
Brave
Opéra crypto
Osiris
Bromite
Firefox Focus
Duckduckgo

Moteurs de recherche :
Il y a une grande quantité de moteurs de recherche « privés ». Les meilleurs sont startpage et duckduckgo. Comme pour les navigateurs, les voleurs potentiels vous connaîtrons moins bien s’ils ignorent les sites que vous avez cherché.
Un autre point fort des moteurs de recherche est celui par lequel les mauvais sites ne sont pas présentés. On trouve là Lukol et duckduckgo, qui a acheté Yippy dont c’etait la spécialité. Ainsi les chances d’être hameçonné sont réduites.

Comportement conseillés :
– toujours mettre à jour ses programmes et système d’exploitation,
– ne pas s’encombrer de logiciels inutiles,
– éviter le nuage,
– éviter le WIFI publics,
– jeter les caches et cookiest régulièrement,
– et bien sûr se méfier de tous les mels adorables ou inconnus.

Si jamais on a déstaké de vos cryptos et si le déstakage n’est pas instantané, vous pouvez aller au site discord (ou autre) de la crypto concernée, là-bas ne que considérer les messages publiques des animateurs (les messages privés proviennent de personnes souhaitant vous détrousser) et demander le site qui montre le temps qu’il reste aux cryptos déstakées pour rejoindre leur porte-monnaie d’origine. Après avoir consulté ce site, vous saurez alors quand votre porte-monnaie recevra la crypto déstakée. Il vous faudra alors être présent en face de votre porte-monnaie au moment de la réception pour juste après transférer votre bien ailleurs, avant que le pirate ne le fasse vers son porte-monnaie.

La proportion de portes-monnaie contenant 10 à 100 BTC commence à croître. C’est une indication de la reprise du cours du BTC

Ripple va monter car la décision du SEC a été cassée hier.

PDF ci-joint pour plus de détails :

Lutter contre l’inflation & jeu BIGTIME

L’ennemie des épargnants normaux est là. Que faire ?
Placer ses économies dans le bitcoin, le bitcoin cash, l’argent ou l’or.

Que faire de mieux ? Le placer entre autres dans le Theta Fuel (TFUEL), le Stellar Lumens (XLM), le Ripple (XRP), le Chainlink (LINK), le Theta (THETA), le Reserve Rights (RSR), le Pax Gold (PAXG) ou le DigiByte (DGB). Bien sûr, les cryptos mentionnées auparavant sont toujours valables.

Enfin soyons heureux, la majorité d’entre nous ne vit pas au Venezuela, où en 2021 l’inflation était de 5 500 % et où tous les prix ont été divisés par un million par décision gouvernementale, après avoir déjà été divisés par cent mille en 2018.

Par ailleurs, on connait tous les jeux dans lesquels le héros doit attraper ou prendre des objets magiques par lesquels il parvient ensuite à atteindre tel ou tel niveau. Le jeu BIG TIME propose la même chose avec des JNF (NFT) que le joueur peut ensuite conserver après avoir joué, et vendre comme un JNF quelconque.
L’équipe derrière ce jeu est constituée de personnes ayant de bonnes expériences.

Prévisions et informations (modifié)

Theta : $50-$54 ou plus pour 2022.
Tfuel :$3-$5.
XRP : jusqu’à $20 si la SEC est renversée.
Link pourra être staké pendant le premier semestre de 2022.
VRA a un bel avenir pour 2022.
Des Tdrop sont transférés aux personnes stakant à Gpool ou Thetaboard.
SmartBCH est conseillé.
ZIL est fortement conseillé.
Les cryptos alternatives mentionnées précédemment ne sont pas forcément à vendre.

BITCOIN

Bitcoin : capitalisation boursière réalisée ,UTXO par bandes d’âges.
Unspent transaction output (UTXO) désigne une sortie (output) d’une transaction de chaîne de blocs qui n’a pas été utilisée comme entrée (input) dans une nouvelle transaction.

La phase d’accumulation de BTC commence.

Les nouveaux venus qui ont rejoint le marché l’année dernière se transforment en détenteurs à long terme. La capitalisation du marché pour les Bitcoins de plus de 6 mois prend 52% maintenant. Elle était de 13% au sommet du cycle.

Il est peu probable qu’il atteigne le niveau le plus bas précédent (28 000 $) car les nouveaux venus attendront d’autres nouveaux venus dans le prochain cycle.

TBILL, une crypto dont le stakage procure 50 %, voire 75 % et 100 % avec des JNF multiplicateurs !

Qu’est ThetaCash (TBILL) ?
Un nouveau jeton TNT20 est né et il n’est pas encore visible dans coinmarketcap.com. Il est utile non seulement à la communauté Theta et à son écosystème, mais aussi à l’ensemble du cryptoverse et au futur Metaverse. TBILL est un exemple d’une approche purement algorithmique pour réduire la volatilité des crypto-monnaies. Il s’agit d’une monnaie de commodité synthétique basée sur une offre élastique imposée par les algorithmes. TBILL ne prétend pas être un stablecoin mais plutôt une pièce à faible volatilité qui est conçue pour diversifier les risques.
ThetaCash (TBILL) est le premier jeton TNT20 qui peut être utilisé sur plusieurs réseaux. Le protocole étant agnostique par rapport à la chaîne, les jetons TBILL peuvent exister simultanément sur plusieurs plateformes, ce qui donne à TBILL la possibilité d’une utilité élargie sur d’autres blockchains et métaverses à l’avenir. (TBILL existe actuellement en tant que jeton TNT20 sur le réseau Theta et jeton ERC-20 sur le réseau Ethereum).

Par aillers, il y a une allusion au bon du Trésor (T-Bill), qui est un titre de créance à court terme du gouvernement des États-Unis garanti par le département du Trésor et dont l’échéance est d’un an ou moins.

Qu’est-ce qu’une réserve de liquidités (liquidity pool) ?

Quelle différence entre staker et staker rl (lp staking) ?

JNF (NFT) multiplicateur : On peut acheter certains JNF et les posséder dans son porte-monnaie qui stake. Alors, le rendement est multiplié. Les multiplications actuelles sont 1,5 ou 2. Ils sont en vente ici. Il faut descendre l’écran puis choisir un des trois JNF suivants :
Gold / 100k TBILL 2x
Platinum / 500k TBILL 2x
Diamond / 1M TBILL 2x
Ils s’appliquent respectivement au plus à 100k, 500k et 1M de jetons.
Cette vente est unique et a lieu jusqu’au 20 février 2022. Ensuite, ils seront disponibles au marché de l’occasion.

ATTENTION AVANT DE PASSER À L’ACTION :
1) Ne pas envoyer de TFUEL de Metamask à une bourse contralisée comme Kraken ou Binance, vous les perdriez. Envoyez les d’abord vers un porte-monnaie THETA, et ensuite à une bourse centralisée.
2) Noter que Metamask n’accepte que TFUEL et pas THETA.
3) Enfin, toujours envoyer une petite somme quelque part pour voir si ça marche, avant d’envoyer la somme prévue.

Comment se procurer des TBILL et comment les staker ? Il y a quatre guides qu’il faut suivre l’un après l’autre.

Enfin, comment les pertes impermanentes sont évitées.

Comment trouver des JNF (NFT) pas cher ? (3/3)

En cliquant ici.

Jetons Non-Fongibles (JNF [=NFT], 2/3)

C’est officiel, Facebook et Microsoft sont entrés dans le métavers des jeux et de la réalité virtuelle, mais ce n’est peut-être pas ce que tout le monde pense.

L’histoire de Facebook est pleine de rebondissements intéressants, d’élans de haine et de controverses sur ses tactiques de marchéage et de socio-engagement, mais une chose est sûre, son équipe est pleine de talents et d’intelligence artificielle (IA) qui voient où tout cela va, et c’est tout droit vers le Metavers.

Le Metavers, c’est le point où les réalités virtuelles et augmentées entrent en collision, créant un nouveau monde que les gens pensent être comme s’ils regardaient un film intitulé « Ready Player 1 ».

Ce serait à ce stade, inévitable. Mais ce Metavers sera-t-il ouvert ?

Et si c’était plus qu’un nouveau monde virtuel, si c’était le début d’une nouvelle humanité ? Comme un trou noir singulier dans l’espace et le temps, d’où il est impossible de s’échapper, et où, une fois traversé, l’IA prend le pouvoir de contrôler et de diriger toute la vie humaine à partir de ce moment-là.

Ce processus ne commence pas aujourd’hui avec Facebook-Meta, il se déroule depuis des années, surtout depuis deux ans où pratiquement tout est déjà passé au numérique (aujourd’hui, il y a plus d’enfants qui jouent à Fortnite qu’avec un ballon). L’identité en ligne devient plus importante que l’identité dans la vie réelle (les gens paient plus pour un JNF Bored Ape Yacht Club que pour une voiture de luxe) où nous pouvons projeter notre vie de rêve sur la chaîne de blocs.

Ici, il ne s’agit pas de s’étendre sur la question de savoir si c’est une bonne ou une mauvaise chose, ce qui dépendra de votre point de vue personnel, mais cela arrive à coup sûr, alors il peut être bon de planifier comment s’adapter à ces technologies et profiter des nouvelles opportunités pour améliorer sa vie et celle de ses proches.

Il existe plusieurs univers qui, vraisemblablement, finiront par être reliés entre eux, créant ainsi un multivers plus complexe.

Voici quelques informations à leur sujet :

Decentraland (MANA) : le premier à bouger, avec de gros OG et des baleines derrière, surtout le groupe DC. Je pense que c’est le grand gagnant pour les prochaines années, l’achat d’un terrain ici est déjà assez cher.

Sandbox (SAND), c’est mon préféré, c’est une communauté où vous pouvez créer tout ce que vous voulez. Il y a environ 165 000 terrains à acheter et à personnaliser, et vous pouvez également miser sur leur jeton SAND. De grandes célébrités et de grands projets achètent des terrains ici (snoop dogg, the walking dead, Atari, etc.). Certains grands projets NFT comme CyberKongz ont leurs avatars VX pour interagir avec le bac à sable et peut-être que Bored Apes sera le prochain.

Crypto Voxels, un terrain virtuel sur la blockchain Ethereum, les terrains et les actifs peuvent être achetés et échangés. Certains des grands musées et designers y ont des espaces et exposent leurs créations. Selon l’île, ou la banlieue, le prix des terrains augmente. Le plancher aujourd’hui (lorsque cet article a été écrit) est d’environ 1,5 eth pour une parcelle de 69m2 sur une île.

Embersword, la vente de terrain vient de se terminer il y a quelques semaines, toujours à un prix raisonnable sur opensea.io, cela a un grand potentiel pour la fin 2022. Plateforme libre agnostique, free to play avec une économie pilotée par les joueurs, où vous combattez des adversaires, vous battez pour des terrains, et des cosmétiques à collectionner sur la lune de Thanabus.

Somnium Space VR, également construit sur Ethereum, échangeable sur opensea, aussi. Les lots de terrain (espaces) sont S, M et XL, à partir de 2eth une parcelle ; vous pouvez construire ou importer des actifs directement dans leur univers.

Illuvium, c’est une aventure RPG à un seul monde très bien faite, également construite sur Ethereum. Jeu où vous avez vos joueurs, et allez chasser des créatures, et êtes payés en leur token ILV. La bonne chose ici est qu’ils ont intégré Immutable X, qui est une étonnante L2 sur Ethereum, idéal pour les NFT’s, rapide et sans frais de gaz.

Sipher.xyz, jeu de combat et d’exploration dont l’objectif final est de créer une expérience sociale en monde ouvert, également construit sur la blockchain Ethereum. Tout se passe dans le monde de Sipheria – une histoire formidable. Très bien soutenu par les VC les plus respectés (Arrington capital, #hashed, alameda research, et autres). De grandes attentes pour celui-ci.

Wilder World, Metaverse 5D immersif, également sur Ethereum. Ils ont également un jeton pour leur économie (WILD). Ils ont un terrain appelé Wiami (bientôt), des condos, ainsi que des véhicules générés en 5D pour faire la course, ce qu’ils appellent des « kicks » que vous pouvez utiliser dans leur jeu. Des artistes tels que Bosslogic collaborent avec Wilder World et entrent dans cet espace.

BLU Universe, dirigé par Bosslogic, un concepteur majeur faisant partie du collectif Depthcore, travaille pour les Avengers de Marvel, Shakira et d’autres célébrités. Un univers de jeu qui connectera ses avatars et accessoires à l’univers du monde sauvage également.

Il y a beaucoup de plateformes de jeu/JNF qui essaient de créer leur Metavers en ce moment, mais très peu y arriveront, certaines disparaîtront avec les fonds, d’autres seront laissées de côté, car dans combien d’univers peut-on être en même temps ?

Sandbox (SAND)

A été mentionnée du point de vue de jeton non fongible le 14-1-2022.
( À propos, Comment acheter du terrain ? )

En tant que crypto alternative : Est très bien monté, devrait continuer à baisser mais remontera beaucoup plus.

1) Qu’est la Sandbox (SAND) ?

La Sandbox a été un espace virtuel soutenu par la blockchain où les utilisateurs peuvent jouer, créer, acheter, vendre et monétiser leurs expériences de jeu. Le principal objectif de la plateforme est de libérer la créativité des joueurs en leur permettant de construire la plateforme de leur choix.

Le métavers Sandbox a été déployé sur la blockchain Ethereum et utilise le mécanisme de consensus PoS (Proof-of-Stake). Cependant, la plateforme possède son propre jeton natif SAND, une version classique du jeton ERC-20. En outre, le protocole SAND comporte de nombreux avantages.

Le métavers Sandbox facilite la création d’un bien immobilier numérique appelé LAND. L’objectif principal de cette idée est de permettre aux développeurs et aux créateurs de jeux de concevoir et de monétiser leurs expériences virtuelles. En particulier, les joueurs sont autorisés à louer et à miser sur leurs LANDs. Il faut avoir du SAND dans son portefeuille pour pouvoir effectuer un achat.

2) Analyse fondamentale :
La Sandbox a été lancé en 2011 par la société Pixowl. Les deux cofondateurs de la plateforme sont Arthur Madrid et Sebastien Borget. Selon leur livre blanc, l’objectif de la plateforme est de révolutionner l’espace de jeu grand public avec une technologie soutenue par la blockchain.

Arthur Madrid, cofondateur et PDG de Pixowl, est le principal instigateur de l’idée de la plateforme. Il a obtenu son diplôme d’économie en 2000 à l’université Paris Dauphine. Il avait auparavant accumulé des connaissances en travaillant comme consultant au sein d’Eurogroup consulting France. Immédiatement, le cofondateur a fondé a -click media avec son expérience passée.

Un autre cofondateur, Sébastien Borget, occupe actuellement le poste de directeur de l’exploitation de l’entreprise technologique. Il a obtenu son diplôme de l’Institut national des télécommunications en 2007 en réseaux et télécommunications. Avant d’être un membre fondateur de la plateforme, il a travaillé comme chef de projet pour 1-click media. En 2011, le duo a présenté Pixowl et a travaillé ensemble à plusieurs projets de jeux futuristes.

En outre, la plateforme a publié la mise à jour Alpha en décembre 2018. Elle a alloué des fonds pour créateurs afin d’inciter les développeurs à développer des articles sur sa blockchain. Le financement initial s’est produit au cours du mois de mai 2019, la plateforme a confirmé un tour de table d’amorçage de 4,5 millions de dollars provenant de sociétés technologiques réputées, notamment True Global Ventures, Square Enix et Hashed.

En décembre 2019, l’écosystème a confirmé sa première vente LAND portant sur un total de 2,5 % du patrimoine. En outre, la plateforme a lancé une version bêta de VoxEdit en février 2020. Pour attirer une plus grande base d’utilisateurs, le programme d’extraction de liquidités et de jalonnement a été lancé en septembre 2020.

SOUL, de plus près :

SOUL, et son jeton complémentaire, KCAL, sont encore sous le radar. Cependant, il y a eu quelques vidéos YouTube qui ont surgi récemment disant d’acheter « SOUL now! », « Next Gem! ». – cette vidéo dit que son prix pourrait faire un × 100.

Nul ne sait où les prix de SOUL et de KCAL vont finalement monter, mais à peu près tout ce qui est lié aux jeux ou aux JNF (NFT en anglais) devient fou. Et la plupart des investisseurs en crypto-monnaies ne connaissent pas la chaîne Phantasma.


Le début

Phantasma a commencé à développer sa propre chaîne de blocs sur mesure en 2018, en s’inspirant de certaines des plateformes qui étaient en direct ou en développement à l’époque, comme Cardano et Neo. Construire à partir de rien a permis d’apprendre des erreurs et des limites des autres chaînes de blocs et de créer une plateforme de contrats intelligents avec un vaste éventail de fonctionnalités natives intégrées au cœur de la chaîne, comme les oracles, l’emmagasinage décentralisé et la technologie JNF très avancée.

Interopérabilité

Conscients que l’avenir de la chaîne de blocs et de son adoption par le grand public exigeraient une interopérabilité et une libre circulation des actifs entre les chaînes, une interopérabilité a été progressivement mise en place entre Phantasma et Neo (au lancement du réseau principal en octobre 2019), Ethereum (automne 2020) et Binance Smart Chain (mi-2021). Cela permet d’accéder facilement aux écosystèmes et aux bases d’utilisateurs d’Ethereum et de Binance Smart Chain. Pour améliorer l’expérience des utilisateurs, les deux portefeuilles (Ecto et Poltergeist) fournissent des portefeuilles quadruples à partir d’une seule clé privée, ce qui signifie que vous pouvez utiliser le même portefeuille pour échanger et transférer des actifs sur les quatre chaînes qui sont prises en charge, Phantasma étant le pivot central.

Des JNF intelligents

Fondé par un développeur de jeux, Phantasma a été construit en tenant compte des besoins des développeurs de jeux. En novembre 2020, une norme « Smart NFT » a été introduite à la pointe de l’industrie, qui offre plus de fonctionnalités que toutes celles rencontrées sur d’autres chaînes de blocs. Ces caractéristiques sont les suivantes :

  • La programmabilité de Smart NFT avec toutes les métadonnées JNF emmagansinées en toute sécurité via la solution d’emmagasinage décentralisée native de Phantasma.
  • La possibilité de créer des JNF qui fournissent un accès limité dans le temps à des fonctionnalités et des contenus (jeux, vidéos, musique, etc.).
  • des JNF multicouches, comme dans le cas du jeu phare 22 Racing Series (où chaque hypercar que vous pilotez dans le jeu est composé de 25 à 30 pièces de voiture JNF distinctes).
  • Monnaie à la demande qui crée et livre des actifs aux clients dans les secondes qui suivent leur achat.
  • L’imbrication et la multi-infusion, qui permettent d’infuser un JNF avec un nombre illimité d’actifs fongibles et non fongibles (y compris l’infusion de JNF dans des JNF que vous pouvez infuser dans d’autres JNF sans limite – c’est la « NFTception »).
  • Du contenu verrouillé (codes secrets, URLs, etc.) qui n’est accessible que par le propriétaire du JNF, et où il est visible sur la chaîne si le contenu verrouillé a été consulté.

Pour en savoir plus sur la technologie Smart NFT, n’hésitez pas à consulter le site
https://phantasma.io/phantasma-smart-nfts/.

Économie de jetons

L’économie de jetons se caractérise par un système à double jeton avec $SOUL comme jeton de gouvernance et $KCAL comme jeton de carburant. Conscients qu’une bonne « tokenomique » et l’utilité des jetons sont au cœur du succès de toute chaîne de bloc, les développeurs de SOUL ont pris soin d’assurer que les deux jetons sont accompagnés d’une pléthore de cas d’utilisation et de mécanismes raisonnables régissant leur approvisionnement. Le jeton de carburant KCAL ne peut être généré que par le jalonnement de SOUL, à raison de 0,002 KCAL par SOUL jalonné par jour. Les SOUL ont un faible taux d’inflation, de ~ 4,5 %, réparti comme suit :

  • 1,5 % (125 000 SOUL par mois) est alloué directement aux Soul Masters (détenteurs de jetons à long terme ayant misé un minimum de 50 000 SOUL).
  • 1% est alloué à la communauté de développeurs décentralisés Phantom Force pour le financement du développement durable.
  • 1% est alloué aux producteurs de blocs pour sécuriser la chaîne.
  • 1% est alloué à diverses mesures incitatives pour l’écosystème
  • 0,2 % pour les détenteurs de jetons à plus long terme, sous forme de NFT CROWN uniques qui sont distribués aux Soul Masters tous les 90 jours depuis le lancement du réseau principal, à condition qu’ils aient jalonné consécutivement. Ces CROWN NFTs ajoutent également 5% supplémentaires au taux de génération de KCAL du détenteur du jeton (jusqu’à un maximum de x 2 / 100 % de bonus).
  • 0,2% alloué à l’incitation à la liquidité d’Uniswap
  • 0,2% alloué à l’incitation à la liquidité PancakeSwap
  • 0,4% actuellement non alloués

Tous les détails l’économie de jetons et les cas d’utilisation sont disponibles ici : https://phantasma.io/the-phantasma-token-economy/

Pour plus de détails sur le protocole innovant d’incitation à la liquidité sur plusieurs chaînes, Phantasma Pharming , voir ici :
https://phantasma.io/phantasma-pharming.

dApps

Il convient également de mentionner quelques-unes des applications numériques les plus remarquables alimentées par Phantasma :

  • Pavillion (https://app.pavillionhub.com/#/) est un centre de jeux blockchain connecté à Steam, développé par le studio de jeux australien GOATi. GOATi a collaboré étroitement avec les développeurs de Phantasma pour donner naissance à notre norme Smart NFT.

Le jeu phare de Pavillion est le jeu de stratégie en temps réel 22 Racing Series (https://www.22series.com/), développé par GOATi, qui propose une riche économie de JNF en jeu, où chaque véhicule et chaque pièce de voiture est un JNF, où les véhicules peuvent être assemblés et désassemblés pour une personnalisation illimitée, et où il existe des licences de jeu JNF. GOATi a utilisé la fonction JNF limitée dans le temps pour fournir des licences d’essai de jeu lors de conventions de jeu.

Plus récemment, Pavillion a été conçu comme une plateforme de lancement de projets, le jeu Axie Infinity meets Final Fantasy Nation étant le premier à être mis en vente sur la plateforme.

  • GhostMarket (https://ghostmarket.io/) est une place de marché indépendante multi-chaînes JNF et une plateforme de frappe de monnaie développée par certains des principaux développeurs de Phantasma. À la pointe de l’innovation, GhostMarket ajoute continuellement de nouvelles fonctionnalités et intègre des blockchains supplémentaires.

On peut trouver d’autres applications numériques, en cours de développement ou non, sur le site https://phantasma.io/dapps/. Phantasma vous recommande de jeter un coup d’œil au pitch deck et au Gitbook de Wonderman Nation sur https://www.wondermannation.com/, ainsi qu’aux applications suivantes :

Il y a beaucoup de choses à venir dans les mois à venir pour Phantasma, la croissance de notre écosystème. Au cours des 6 à 12 derniers mois, nous avons constaté une augmentation massive de l’intérêt des développeurs, tant pour les projets blockchain que pour les studios et sociétés de jeux existants. Pavillion a une longue file de studios de jeux qui attendent que leurs jeux soient compatibles avec Smart NFT et la chaîne de blocs, un MMO sur le thème de l’espace dont le nom n’a pas été divulgué et qui dispose d’une importante base d’utilisateurs sera annoncé bientôt, l’incitation à la liquidité par cross chain sera mise en ligne sous peu, et il y a une grande quantité d’autres « goodies » qui ne sont pas encore divulgués.

Prévisions de cours, conseils & autres

%d blogueurs aiment cette page :